LIBERATION DE 19 PERSONNES EN COTE D’IVOIRE

Evenements Affichages : 436

LIBERATION DE 19 PERSONNES EN COTE D’IVOIRE
Le temps ne prend pas la même signification pour les prévenus qui attendent une décision judiciaire et les condamnés qui sont fixés sur leur sort. Imouhagh International, dont le Président Ayoub Attaher a été contacté courant l’été 2018 concernant les cas d’arrestations arbitraires de plusieurs personnes suite aux attentats du grand Bassam qui ont eu lieu le 13 mars 2016 en Côte d’Ivoire. Ces attentats, comme tant d’autres dans le monde, laissent un grand traumatisme dans les sociétés, perturbant, dérogeant parfois aux règles de la légalité criminelle. C'est en tout 10 personnes qui nous ont interpellés par le biais de leur famille à l’extérieur, mais ils étaient bien plus nombreux détenus injustement dans le cadre de cette affaire. Rappelons que ces personnes sont pour la plupart des ressortissants du Mali emprisonnées injustement et n'ayant commis aucune acte pouvant justifier leur détention. C’est avec notre consultante juridique Fortuné Sarah, dite Lili, que nous avons entamé toutes les démarches nécessaires pour interpeller les personnes ressources concernant cette affaire. C'est dans une lettre ouverte adressée à la Ministre des affaires étrangères du Mali que Lili est revenue sur les faits pour alerter la ministre sur le cas de ces personnes détenues injustement depuis 3ans. La médiatisation de l’affaire via RFI, a certainement pesé énormément dans la balance pour rappeler aux autorités les oubliés de ces attentats. De la saisine de la Commission Ivoirienne des droits de l’homme, à celle des autorités consulaires, toutes deux bienveillantes, ces détenus sont devenus de plus en plus visibles ; il n’était plus possible de les oublier. Leur libération est intervenue finalement à la suite d'un non-lieu rendu le vendredi 8 mars 2019. 17 personnes au total ont été libérées à ce jour.
Nous profitons de cette occasion pour remercier tous ceux qui ont aidé, encouragé et prié pour que cette libération soit effective et que ces personnes puissent retrouver leur famille.
Que Dieu nous aide pour tous les autres combats à venir.
Mano AG Assoni le chargé de la communication
imouhagh.org

Imprimer